Trouver des idées pour créer des personnages

En 5 minutes:

1) Collecter des idées:

- Fouiller dans les listes d'archétypes (perso que le lecteur identifie facilement). On peut aussi mixer les archétypes:
- Inspirez-vous de votre entourage (gens que vous aimez/ détestez/ trouvez bizarres), et mélangez les qualités/ défauts/ particularités physiques
- Inspirez-vous de vos personnages de romans/ films/ dessins animés/ BD préférés (héros, persos secondaires comme les 7 nains de Blanche-Neige: Prof, Joyeux, Grincheux, Timide, Simplet, Dormeur, Atchoum).
- Liste des troubles psychiques sur Wiki:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_troubles_mentaux
- Relisez des polars de Fred Vargas, voyez comme les personnages du commissariat ont tous des particularités (physiques et morales) qui frappent l'esprit du lecteur.
- Lisez les faits divers dans les journaux: souvent la réalité dépasse la fiction.
- Fouiller les articles de mythologie de Wikipedia: tous les dieux/ dieux secondaires/ héros sont des sources d'inspiration inépuisables:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_divinit%C3%A9s_de_la_mythologie_grecque

Vous pouvez les dessiner, rechercher une caractéristique/ un mot dans Google images.

Voilà mes dessins préparatoires pour le Conseil des sirènes. J'avais fouillé dans la liste des dieux marins de Wikipedia, sélectionnant les personnalités intéressantes.

2) Après avoir collecté des idées:

- Définir la trajectoire d'évolution des personnages: bon/ mauvais, apprentissage
- Mixer les idées entre elles pour obtenir des personnages complexes => réaliser des fiches-personnages, attribuer les rôles.

Pour aller plus loin:

Désordres mentaux-types:

  • Anxieux
  • Histrionique: acteur de théâtre, a besoin de séduire, d’être l’objet de l’attention générale
  • Obsessionnelle: perfectionniste, ordre et propreté
  • Dépressif: voir le côté négatif des choses
  • Borderline: humeur instable, colérique
  • Dépendante: s’accroche, puis croit qu’elle a besoin de l’autre
  • Narcissique: se sent supérieur aux autres, rage si désaccord, manipulation
  • Paranoïaque: méfiant, aucune confiance, côté rationnel et argumenter, offensé facilement, jaloux
  • Schizoïde: timidité ++, solitaire, se fout des autres
  • Sociopathe: manque de respect pour les règles et les autres personnes. Passage à l’acte.

Les archétypes, à mixer pour obtenir des personnages complexes:

  • Le héros: Part à l’aventure, rupture avec son monde, les siens etc… Lecteur s’identifie au héros = motivations universelles (amour, vengeance, défendre les faibles /la justice). Personnalité en conflit pour éviter le cliché.
  • Le métamorphe: le doute s’installe: bon ou mauvais ? parfois les deux. Il met en doute la quête, le héros etc…. Peut trahir le héros.
  • Le gardien du seuil: Empêcher le héros d’avancer tant qu’il n’a pas évolué et vaincu ses névroses, ses peurs et découvert qui il est vraiment = tester le héros. Pas antagoniste et peut être un allié.
  •  Le messager:  annoncer le besoin de partir ou l’arrivée de l’aventure, le besoin de changement. Personnage, un rêve ou un élément.
  • L’ombre: recherche la défaite du héros. L’ombre peut aussi représenter la part destructrice du héros.
  • Le mentor: guide, enseigne et conseille le héros dans le nouveau monde. Le mentor représente ce que le héros devient une fois son voyage terminé (peut être un ancien héros comme Haymitch dans Hunger games).
  • L’allié: assister le héros mais en aucun cas il n’est là pour guider le héros.
  • Le trickster: fait comprendre au héros que rien n’est gagné. Blagues pour désamorcer une situation trop dramatique. Pousse les personnages à se surpasser. Peut aussi agir de manière héroïque. 
  • Autres archétypes : La bête amicale, le diable, la terre mère, la tentatrice, la mère et le père.

Les archétypes de héros:

  • L'ado rebelle: rejette l’autorité et aspire à « la liberté », énervant. Il grandit dans sa tête et prend ses responsabilités, accepte son destin 
  • L'anti-héros: 3 types (i) perso ordinaire sans qualités, (ii) héros négatif et antisocial, (iii) héros décevant qui ne parvient pas à accomplir sa quête malgré ses qualités/ pouvoirs
  • Le don particulier: pouvoir magique, capacités cérébrales, force, possession de gadgets. Si d’autres personnages possèdent des dons, le héros maîtrisera les siens mieux que les autres.
  • L’élu: lui seul peut sauver le monde (prophétie) 
  • "L’enfant": (bébé - jeune adulte) innocent au début de l’histoire. Perd son innocence, prend ses responsabilités et devient adulte (mort d'un proche = côté sombre, forcé à grandir).
  • Le faux méchant: sale caractère => ouvre les yeux, brise sa carapace pour découvrir qu'il a un bon fond. 
  • Le fils de quelqu’un de très important/ influent/ riche. Eventuellement, il ne le sait pas au début de l’histoire.
  • Le fouineur/ curieux/ journaliste: ira de lui même se fourrer dans les ennuis, 
  • Le génie: capacités spéciales dans un domaine, apprend plus vite et dépasse ses maîtres => pas longtemps avant d'affronter l'adversaire. 
  • Le gentil: qualités d’âme, justice et amour => Le lecteur aime le héros (gentillesse suffit pas).
  • Le guerrier: fort, beau, courageux, viril. 
  • Le marginal/ solitaire/ héros malgré lui: différent des autres (exprès ou non). Indifférent aux autres, veut être tranquille. Forcé d’aider les autres et d'accomplir sa mission.
  • L’orphelin: pas de limites (affectives ou autorité parentale) pour partir à l'aventure + attire la sympathie (du lecteur et des autres personnages )
  • Le pauvre: ne doit rien à personne = s'en sort par son mérite => exceptionnel, fort face au mépris des autres.
  • Le sauveur: défend la justice, l'ordre, la veuve et l’orphelin au péril de sa vie (super héros, policier, détective)
  • La victime: maltraitée pendant des années => perso rendu fort ou au contraire craintif et passif => prendre sa revanche, surmonter ses mauvais souvenirs et à s’affirmer. A un bon fond... ou pas


Autres ressources: